Séminaire “Pratiques contemporaines” : séance n° 6, mercredi 7 février 2018

La prochaine séance du séminaire d’épistémologie pratique du laboratoire Logiques de l’agir aura lieu le mercredi 7 février à 18h00 à l’UFR SLHS de l’Université de Franche-Comté en salle E14 (Grand Salon), entrée par le 18 rue Chifflet, 25000 Besançon.

Fabrice FLIPO (professeur d’épistémologie, de philosophie sociale et politique, Télécom EM / LCSP Université Paris 7 Diderot) présentera une conférence sur le sujet suivant :

  Écosocialisme, écocommunisme : politique et vérité 

Résumé

La modernité s’est volontiers définie comme seule détentrice de la vérité, qu’il s’agisse du libéralisme qui prétend accéder à la seule rationalité conforme à l’essence humaine (Renaut, Ferry, Gauchet) ou du marxisme qui a cherché à établir la science de l’histoire et de l’émancipation. La philosophie postmoderne a formellement déconstruit ces récits, qui demeurent cependant très actifs, au moins sous leur forme néolibérale et productiviste, en témoignent les perspectives de conquête spatiale et de transhumanisme, ainsi que le fameux slogan « there is no alternative ». Du côté de l’émancipation les récits se sont pluralisés, faisant émerger divers sujets de l’histoire : écologistes, « racisés », « genrés » LGBTQ, sans effacer la lutte des classes, qui demeure d’actualité. La synthèse, de certaine, dans le marxisme traditionnel, est devenue problématique, laissant une place à la stratégie, comme en témoignent le succès des travaux d’Ernesto Laclau et de Chantal Mouffe. Quelles perspectives peut-on tracer, de manière analytique ou politique ? Le communisme est-il encore à l’ordre du jour ? Un écosocialisme pourrait-il voir le jour ? Que penser des tentatives esquissées en Amérique latine ou en France à cet égard ? Comment saisir l’émancipation ? Telles sont les questions que nous voudrions aborder dans cette conférence, avec une thèse forte : l’émancipation, c’est la vérité.