Projet Génomique

Présentation

La génomique redéfinit non seulement les théories médicales et les techniques thérapeutiques, mais plus radicalement le soin, puisqu’elle ne vise pas à restaurer un état antérieur mais à transformer la personne souvent avant même l’apparition des symptômes cliniques. Quelle distinction opérer entre le soin comme moyen au service de la santé – individuelle et collective – et l’amélioration comme recherche du « better than well » ? Sur le plan éthique, cette puissance d’action et de connaissance remet en cause l’autonomie du patient, ainsi que la responsabilité envers les générations futures relativement à l’imprévisibilité de certains effets encore mal connus. Elle met aussi en cause la légitimité de la médecine génomique en démocratie. En somme, elle reconfigure les concepts fondamentaux de la médecine et sa place en société.

Actions en cours

  • Participation à la FHU (Fédération hospitalo-universitaire) «Translad»
  • Doctorat de Sabine Jobez : « Philogène. Transformations du concept et des pratiques de soin par la médecine génomique : enjeux épistémiques, philosophiques, thérapeutiques, démocratiques ».