Conférence d’Aurelio Ciccarelli: Proudhon en Italie, 1er avril 2020

Pierre Joseph Proudhon (1809-65) et ses enfants en 1853, 1865 (huile sur toile) (voir 99577 par Courbet, Gustave (1819-77) ; 147×198 cm ; Musée de la Ville de Paris, Musée du Petit-Palais, France ; français, hors droit d’auteur
 

Le laboratoire Logiques de l’Agir a le plaisir de vous convier à son séminaire le mercredi 1er avril 2020 à 18h00 à l’UFR SLHS de l’Université de Franche-Comté en salle E14 (Grand Salon), entrée par le 18 rue Chifflet, 25000 Besançon.

Nous recevrons Aurelio Ciccarelli, qui prononcera une conférence intitulée :

Proudhon en Italie. De la naissance du PSI au début du XXe siècle (1892-1901): un antimarxiste et un anarchiste ?

Résumé

L’objectif de cette intervention est de montrer comment la pensée de Proudhon a été utilisée politiquement dans la période qui va de la naissance du PSI (Parti Socialiste Italien) en 1892 jusqu’au début du XXe siècle. À travers l’analyse des principaux périodiques italiens de l’époque – socialistes ou pas – et des débats parlementaires sur les questions touchant à la politique nationale, il s’agit de comprendre de manière plus approfondie la culture italienne de l’époque. On remarquera alors que le nom et les œuvres de Proudhon ont trouvé une place au sein de différents débats, dans la «révision du marxisme» et dans les diatribes entre socialistes, anarchistes, libéraux, jusqu’aux questions plus strictement « sociales » (l’émancipation féminine, le repos hebdomadaire). Dans tous les cas nous sommes face à de véritables « opérations idéologiques » : les auteurs qui « utilisent » Proudhon le font avec un but spécifique et des intentions tout aussi claires, les discours et les usages des pensées sont des armes politiques dont il faudra mesurer l’efficacité.

Aurelio Ciccarelli est doctorant au département de Science politique de l’Université de Pérouse.

En raison des circonstances actuelles

la séance est reportée à une date ultérieure