Séminaire “PhiCogMaths” : séance n°4, jeudi 30 novembre 2017

La prochaine séance du séminaire Philosophie-Sciences cognitives-Mathématiques aura lieu le jeudi 30 novembre 2017 à 16h30 à Besançon, amphi A, bâtiment métrologie, UFR Sciences.

Jean LASSÈGUE

(Chargé de recherche au CNRS, Institut Marcel Mauss, CNRS/EHESS)

présentera une conférence sur le sujet suivant :

 L’informatique et la révolution graphique actuelle

Résumé

On partira d’une remarque incidente du mathématicien Alan Turing dans son article de philosophie de 1950 selon laquelle « mécanisme et écriture sont […] presque synonymes » pour tenter d’envisager le rapport entre les deux notions. Il s’agira non pas de « replacer » la notion de calcul dans un « contexte culturel », ce qui supposerait qu’elle pourrait être conçue indépendamment de lui, mais bien d’envisager la notion de calcul comme partie prenante dans la production de la culture et comme entretenant, ce faisant, des rapports avec d’autres pratiques que l’on ne s’attendrait pas forcément à convoquer pour rendre compte de la notion de calcul : au cœur de ce rapprochement, la notion millénaire d’écriture alphabétique conçue comme manipulation combinatoire d’éléments appartenant à un répertoire fini. La question de fond qui sera abordée sera donc celle du rapport entre un concept comme celui de calcul dont on suppose la nécessité et l’universalité et une culture dont on suppose qu’elle est seulement particulière et contingente : on tentera de déplacer les lignes de force de cette aporie en dégageant ses présupposés philosophiques. Il sera alors possible d’envisager autrement l’aspect révolutionnaire de l’informatique tout en l’interprétant, sur le temps long, comme une étape dans l’histoire de l’écriture.

Cette conférence est organisée dans le cadre du séminaire Philosophie-sciences cognitives-mathématiques, axe Fondements politiques et culturels de l’éducation de la Fédération de recherche EDUC.

Séminaire Philosophie-Sciences cognitives-Mathématiques