Liste des publications (S. Carvallo)

Ouvrages

[1] S. Carvallo, L’homme parfait. L’anthropologie médicale de Harvey, Riolan et Perrault (1628-1688), Paris, Classiques Garnier, Collection Histoire et Philosophie des sciences, 2017.

[2] S. Carvallo, Stahl-Leibniz : la controverse sur la vie, l’organisme et le mixte (édition critique, traduction commentée et préface), Paris, Vrin, 2004.

[3] S. Carvallo, Leibniz, Paris, Hachette-Université, collection Prismes, 2001.

Direction et édition d’ouvrages collectifs ou de numéros de revues

[1] En cours. Edition scientifique d’un numéro collectif de la Revue d’Anthropologie des connaissances sur les enjeux de l’éthique de la recherche. A paraître Mars 2019.

[2] Vieillir aujourd’hui : Enjeux, Normes, représentations, S. Carvallo et Elodie Giroux éd., Bruxelles, EME, 2012.

[3] Perfection et Perfectionnements du corps humain, Sarah Carvallo et Jonathan Simon éd., Alliage, 67, 2010.

[4] Du nouveau dans les sciences, Sarah Carvallo et Sophie Roux éd., Paris, Vrin, 2006.

Articles de revues et chapitres d’ouvrages collectifs

En cours : S. Carvallo, « La santé comme norme : le pluralisme épistémologique de la médecine moderne. », soumis en juillet 2017 à la revue Gesnerus.

En cours : S. Carvallo, L’anthropologie platonisante de Riolan, In La pensée en devenir. La réception du platonisme et du néoplatonisme dans l’histoire de la philosophie, Mai Lequan, Anne Merker, Jean-Michel Counet, éd., Louvain, Peeters. Accepté, à paraître.

En cours : S. Carvallo, « ‘‘Les lumières anatomiques’’. La relecture par Tarin de l’anatomie du seizième siècle ». Actes du colloque : La fabrique du seizième siècle au temps des Lumières, C. Volpilhac Augé, M. Mericam-Bourdet, éd., Paris, Classiques Garnier, Collection Devenirs de la Renaissance.

2018a : S. Carvallo, « Enjeux transculturels de la mondialisation », D. Bottineau, M. di Tillo Lacruz, J. Eschenauer éds., L’ingénieur citoyenEnjeux et exemples d’interdisciplinarité entre les langues-cultures et les sciences humaines dans la formation de l’ingénieur du 21e siècle, Paris, Presses des Ponts et Chaussées, 2018.

2017b : S. Carvallo, « The empirical Turn of Medicine in England 1660-1690 », Archives internationales d’histoire des sciences, vol. 67, 2017, p. 75-112.

2017a : S. Carvallo, « Les effets rétrospectifs de Stahl sur Descartes. Cartésianisme et anti-cartésianisme en Europe entre 1650 et 1875 », Chemins du Cartésianisme. Raffaele Carbone, Antonella della Prete éd., Paris, Classique Garnier, 2017, p. 211-240.

2016 : S. Carvallo, « La circulation sanguine comme pierre de touche. Harvey, Riolan, Descartes » Lato Sensu Numéro Spécial sur la Métaphysique des Sciences, Anouk Barberousse, Francesca Merlin, Alexandre Guay éd. 2016, p. 85-92. http://dx.doi.org/10.20416/lsrsps.v3i1.243

2014b : S. Carvallo, « Quels langages et images pour représenter le corps humain ? », La pointure du symbole, J.Y. Béziaux éd. Paris, Petra, 2014, p. 117-170.

2014a : S. Carvallo, « Le sens de la maladie neurologique », Pratique Neurologique, FMC 2014/5, p. 229-236. http://dx.doi.org/10.1016/j.praneu.2014.07.004

2013 : S. Carvallo, « Pourquoi ne pas être cartésien en médecine ? », Delphine Kolesnik-Antoine éd., Lyon, ENS-éditions, 2013, p. 437-464.

2012c : S. Carvallo, Henry, J., « From the principle of autonomy to the desire to grow old. Standards and values for old age”, Ethical Challenges of Ageing, Marie-Jo Thiel ed., London, Royal Society of Medicine, 2012, p. 243-256.

2012b : S. Carvallo, « De la Fabrique du Corps au Corps Machine en passant par les Automates : Jacques Vaucanson & Claude Nicolas Le Cat (1700-1768) », L’Automate, Bernard Roukhomovsky éd., Presses Universitaires de Bordeaux, 2012, p. 157-188.

2012a : S. Carvallo, « Qu’est-ce qu’être vieux ? », Comprendre la vieillesse, Bruxelles, EME, 2012, p. 15-32.

2011c : S. Carvallo, « Savoir : utilité ou vérité ? », La vie à son début, C. Sureau éd., Paris, Lavoisier, 2011, p. 114-124.

2011b : S. Carvallo, « Vieillir à l’intersection des espaces politique, public et privé », Gestions hospitalières, n° 505, avril 2011, p. 211-215.

2011a : S. Carvallo, « Stahl et les Âges de la Vie », Vieillissement et prolongation de la vie, XVI-XVIIIe siècles, Cl. Crignon de Oliveira, D. Weber éd., Asterion. 8 | 2011.

2010f : S. Carvallo, « Stahl et Hoffmann, Controverse sur la vraie médecine et le bon médecin » Marie Gaille, Claire Crignon éds., Paris, Seli Arslan, 2010, p. 234-248.

2010e : S. Carvallo, « Guérir: devenir soi ou devenir autre? », Annales de Chirurgie Plastique Esthétique, Volume 55, Issue 4, August 2010, p. 287-296.

2010d : S. Carvallo, « Les fausses évidences : dire et représenter la mort à l’âge classique. », in Lambertiana, Pierre Edouard Bour et Sophie Roux éds., Paris, Vrin, 2010, p. 37-70.

2010c : S. Carvallo, « Eloge des corps mêlés », Cahier de l’Herne, Ch. Frémont et F. L’Yvonnet éd., Paris, L’Herne, 2010, p. 126-135.

2010b : S. Carvallo, « Leibniz vs. Stahl: A controversy well beyond medicine and chemistry », in Controversies. Edited by Marcelo Dascal, Published by John Benjamins, Amsterdam/Philadelphia 2010, p. 101-136.

2010a : S. Carvallo, « Ageing in the Seventeenth and Eighteenth Centuries », Science in Context (2010), 23(3), Cambridge University Press, p. 267-288.

2009 : S. Carvallo, « Le fœtus est-il mon semblable? », A. Chancholle, M. Nodé Langlois éd., Perpignan, Artège, 2009, p. 285-306.

2008a : S. Carvallo, « La naturalisation de la compétition & la dénégation du rapport de force de Hobbes à Tocqueville », Jean Noël Dumont éd., Lyon, Le Collège Supérieur, 2008, p. 41-65.

2006c : S. Carvallo, « Histoire du tonus : ruptures ou continuité ? » in Du nouveau dans les sciences, S. Carvallo & S. Roux éds., Paris, Vrin, 2006, p. 71-120.

2006b : S. Carvallo, « Stahl, Leibniz, Hoffmann & la respiration », Revue de Synthèse, 5e série, 2006/1, p. 43-75.

2006a : S. Carvallo, « Existence et temps chez Leibniz », in Métaphysique et expérience dans le cartésianisme, Ph. Soual éd., Paris, L’Harmattan, 2006, p. 125-142.

2005b : S. Carvallo, « Dix récits de personnages dans un paysage. » (Article écrit avec Michel Serres) Critique, t. LXI, n°695, 2005, p. 255-270.

2005a : S. Carvallo, « La logique des sciences contingentes appliquée à la médecine », Revue Corpus, n°49, 2005, p. 199-224.

2002 : S. Carvallo, « Chimie et scepticisme : héritage et rupture d’une science. Analyse du dialogue « The Sceptical Chymist » de Robert Boyle. » Revue d’Histoire des sciences, 2002, 55/4, p. 451-492.

2000 : S. Carvallo, « Le calcul de Minerve : Dialogue entre Leibniz et Spee sur le principe de justice. » Studia Leibnitiana, Band XXXII/2, 2000, p. 166-190.

Comptes rendus, notes de lecture, notices bibliographiques

En cours : Raphaele Andrault, La raison des corps, Paris, Vrin, 2016. Revue XVIIe s..

2016 : Peter Distelzweig, Benjamin Goldberg, Evan R. Ragland ed., Early Modern Medicine and Natural Philosophy, Springer, 2016. Metascience Novembre 2016.

2010 : François Duchesneau, Leibniz, le vivant et l’organisme (Paris, Vrin, 2010), Studia Leibnitiana, 2010.

2005 : Dominique Boury. La philosophie médicale de Théophile de Bordeu. (Paris : Honoré Champion, 2004), Revue Encyclopédie, 2005.

Chapitres de manuel, de dictionnaire ou d’encyclopédie

2014 : S. Carvallo, Trois notices dans l’Anthologie Médecine et philosophie de la nature humaine de l’âge classique aux Lumières, respectivement « Jean Riolan », p. 50-59 ; « William Harvey : Deux études anatomiques », p. 209-214 ; « Georg Ernst Stahl », p. 337-342, R. Andrault, S. Buchenau, C. Crignon et A.L. Rey éd., Paris, Classiques Garnier, 2014.

2011b : Notices de numérisation : Georg Ernst Stahl, 1737. Theoria medica vera, Halle: Litteris et impensis Orphanotrophei., Collection Medic@ Philomed

http://www2.biusante.parisdescartes.fr/livanc/index.las?do=ana&cote=5631A

2011a : S. Carvallo, « Transculturalité et bibliothèques », Mener un projet international et coopération internationale, Raphaelle Bats éd., Villeurbanne, Presses de l’ENSSIB, 2011, p. 20-26.

Articles de vulgarisation

2017 : S. Carvallo, Alain Le Bot, Joel Perret Liaudet, Isabelle Antoine. « Les frictions entre philosophie, arts et sciences sur 10 thèmes », dans Frictions entre arts et sciences,2017.

2016 : S. Carvallo et Jacques Rouessé, « Le transhumanisme est surtout une idolâtrie. Dialogue sur le transhumanisme », Quels transhumanismes ? Revue Passages. N° exceptionnel 188, 2016. http://signal.sciencespo-lyon.fr/numero/37845/Quels_transhumanismes

2006b : S. Carvallo, « Méthode, but et limite du projet scientifique : réduire ou expliquer ? », La science, sous la direction de H. Guineret, Paris, Ellipses, 2006, p. 113-127.

2006a : S. Carvallo, « Les dilemmes leibnitiens de l’action », L’action, sous la direction de H. Guineret, Paris, Ellipses, 2006, p. 9-30.

2005 : Bobillier-Chaumon M-E, Carvallo S., Tarpin-Bernard F., Vacherand-Revel J., « Adapter ou uniformiser les interactions personnes-systèmes ? » Revue d’Interaction Homme Machine, Europia, vol 6 (2), 2005, p. 91-129.

2002 : S. Carvallo, « La réforme médicale au XVIIe siècle. » Conférences d’histoire de la médecine. Lyon, Institut d’histoire de la Médecine, édition Fondation Mérieux, 2002, pp. 107-122.