Atelier Philosophie et Économie

 

Atelier Philosophie et Économie

Animé par Vincent Bourdeau et Ariel Guillet

Atelier bi-mensuel : le jeudi tous les 15 jours

1re séance : jeudi 17 septembre 2020

Présentation

Cet atelier se donne pour objectif de réfléchir à des questions importantes pour l’histoire de l’économie politique et la fabrique des sociétés contemporaines, questions qui ont irrigué la pensée sociale et la philosophie depuis la fin du XVIIIe siècle au moins. Pour débuter cet atelier, nous proposons de réfléchir à la question de l’économie domestique, question importante pour comprendre comment ce qui est du ressort de l’ « économie productive » se dessine dans une société, laissant à ses marges ou bien au contraire s’appuyant sur elles, d’autres formes d’activités humaines qui ne sont, elles, pas l’objet d’un échange marchand (à ce titre parfois qualifiées d’économie domestique).

Comment cela a-t-il été pensé ? Comment cela a-t-il été intégré ou non à la question lancinante du XIXe siècle, celle de l’organisation du travail ? Comment le marché du travail (qui distribue les hommes et les femmes au sein de la sphère productive en fonction de leur capacité à être eux-mêmes des « biens » convoités – ou non – par des employeurs) a-t-il pu occulter l’organisation des sociétés en raison de besoins déterminés à d’autres étages de la vie humaine (étages éthiques ou politiques notamment) ?

Toutes ces questions demeurent évidemment d’une actualité criante (comme l’ont montré par exemple les interventions en ce sens de Dominique Méda lors de la crise du coronavirus). Il paraît judicieux de partir du contemporain (un contemporain nourri d’histoire) pour creuser ensuite plusieurs sillons historiques ou géographiques (notamment en allant voir un peu du côté de l’anthropologie économique intéressée aux sociétés extra-européennes). Le programme de travail de l’année proposera ainsi plusieurs incursions dans quatre ouvrages qui ont creusé ces thématiques.

  1. L’ouvrage de Christine Delphy et Diana Leonard L’exploitation domestique (Syllepse, 2019) occupera les 4 premières séances.
  2. L’ouvrage de Marshall Sahlins Âge de pierre, âge d’abondance (Gallimard, 1972, 1976 pour la traduction française) en intercalant au préalable l’étude d’un article de Claude Meillassoux (par exemple « De la reproduction à la production », article de 1977) constituera notre deuxième étape (4 séances).
  3. L’ouvrage d’Alain Testart, notamment son Amazone et la cuisinière (Gallimard, 2014), mais peut-être d’autres travaux de ce chercheur, ouvriront le travail du 2nd semestre (4 séances).
  4. L’ouvrage de S. Federici Caliban et la sorcière. Femmes, corps et accumulation primitive (éditions Entremonde, 2017) – nombre de séances à déterminer.

L’atelier « Philosophie et Économie » aura lieu le jeudi tous les 15 jours, avec une séance de discussion et d’introduction dès le 17 septembre (17h-19h), salle B24 (UFR SLHS, Bâtiment B).

  • 1re séance : jeudi 17 septembre 2020 : introduction par V. Bourdeau et A. Guillet, présentation de l’ouvrage L’exploitation domestique. L’article de Claude Meillassoux « De la reproduction à la production » servira de point de départ de la discussion le 17/09. Lien vers l’article : cliquez ici

 

  • Puis: les jeudis 01/10 ; 22/10 ; 12/11 ; 26/11 ; 10/12