VN21E22 (2020-2021) : La norme – perspective sociologique, L1, S1 (P. Ducournau)

La norme

CM  : P. Ducournau

TD : F. Gentet

Perspective sociologique

Résumé

Comment observer et analyser les normes sociales alors même qu’elles sont au centre de nos actions, pensées et représentations ? Comment en somme prendre du recul pour les constituer en objet d’analyse ? Deux possibilités s’offrent à nous : soit un détour spatial (aller observer les normes d’autres sociétés pour mieux appréhender les nôtres), soit un détour temporel (regarder dans le passé pour mieux appréhender la société présente). C’est ce deuxième type de détour qui sera privilégié dans le cadre de cet enseignement.

Trois auteurs guideront notre parcours :

  1. Durkheim avec son analyse des formes historiques de solidarité (solidarité mécanique versus solidarité organique). Son travail permet de comprendre en quoi et comment les normes sociales ont été profondément modifiées avec l’avènement des sociétés industrielles. Il invite à penser un processus de pluralisation et d’individuation des normes sociales (Texte n°1, extrait de De la division du travail social).
  2. L’advenue des sociétés industrielles s’est par ailleurs doublée de l’apparition d’un nouveau type de normes ayant trait au corps, à sa santé, à sa vitalité et à sa force de travail. C’est ce que montre M. Foucault au travers de ses travaux sur le gouvernement des corps (Texte n°2, extrait de Histoire de la sexualité, t. I : La volonté de savoir).
  3. Mais qu’en est-il des normes à date plus contemporaine encore ? Les sociétés contemporaines paraissent se singulariser par l’apparition d’un type spécifique de rapport aux normes : l’intégration par les individus de règles de conduite, la manifestation d’un auto-contrôle et une rationalisation des affects. Bref, nous serions passés d’injonctions normatives venues d’autorités extérieures à un gouvernement des conduites par subjectivation des normes. C’est du moins la thèse que l’on peut défendre en s’appuyant sur N. Elias et sa lecture du processus de civilisation et d’individuation (Texte n°3, extrait de La société des individus).